MENU

Une société d’abondance

0
6414
0

Les 30 glorieuses sont bel et bien derrière nous. Jamais il n’y eu autant d’investissement dans les infrastructures que durant le XXe siècle.
Les familles, qui manquaient de tout au sortir de la guerre, se voient aujourd’hui ultra-équipées. Par exemple, à noël, j’ai reçu un kit apéro, comprenant une planche en bois munie un couteau intégré, afin de couper le saucisson…
Comment faisais-je avant pour couper mon saucisson ?
Une production parfaitement inutile, qui prend une place folle et dont je ne vois pas comment le recycler.
C’est comme cela que chaque jour la moitié de ce que nous produisons part à la poubelle. Ou d’autres, sur les sites de seconde main.
1 français sur 6 a ouvert un compte sur Vinted.

Peut-on tout acheter d’occasion ? Peut être pas, mais à l’avenir, lorsque nous produisons ou achetons quelque chose, nous devons réfléchir à ces 3 questions :

  • Quelle est la durée de vie de ce que je propose – ou que j’achète ?
  • Quel est son véritable coût environnemental ? (pollution, poids de matières premières)
  • Quel est son coût social ?
  • Que va-t’il devenir une fois obsolète ?

Pour nous aider, quelques liens : riendeneuf.org  zerowastefrance   calculateur carbone pour les entreprises

CODEsign construit des sites simples, facilement aménageables et modulables, basés sur un CMS pérenne (15 ans d’existence !).
Il n’y a plus qu’à produire une électricité verte 100% renouvelable, à inventer un réseau et des datas centers écologiques !

Leave a Comment!

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
6 × 18 =